Depuis 1611 - Chateau d'Arche

Notre Château
Depuis 1611

La famille d’Arche, originaire d’Arche (vicomté de Turenne en Bas-Limousin) est une famille noble française connue depuis le XIIIème siècle, dont plusieurs de ses membres occupèrent des fonctions notables auprès du Roi et de ses Armées.

En 1611, Etienne d’Arche, issu de la 8ème génération, fils aîné de Bernard d’Arche, Chevalier et Seigneur d’Arche, forme la branche de la famille qui se fixa dans le Bordelais. Docteur régent de l’Université de Bordeaux et avocat au Parlement de Guyenne, il sera le pionnier de la famille à se passionner pour le métier du vin en achetant un domaine.

C’est son arrière petit-fils, François d’Arche, Conseiller du Roi, qui acquerra le cru de Braneyre en 1733 à qui il donna son nom comme il était de coutume. 

A partir de 1753, il se consacrera à la gestion de ses nombreux domaines mais résidait au Château d’Arche.

A la Révolution Française, Château d’Arche sera saisi et vendu comme bien national. Quelques temps plus tard, il sera partagé entre plusieurs familles.

En 1855, Château d’Arche appartenant alors à Monsieur Lafaurie & Cie est désigné 2ème grand cru des vins blancs classés de Gironde ; ses vins faisant déjà partie à l’époque des plus réputés de Sauternes.

En 1925, Armand Bastit-Saint-Martin, maire de Sauternes de 1934 à 1971, succède à son beau-père à la tête du Château d’Arche et entreprendra un processus de réunification du domaine.

En 1996, le Château d’Arche est racheté et l’équipe en place poursuit le travail accompli depuis des siècles pour en faire un vignoble d’exception tout en respectant l’environnement et les traditions ancestrales.

Ouverture en 2002 de l’Hôtel du Château d’Arche, pionnier à Sauternes en matière d’oenotourisme. Château d’Arche est depuis longtemps un lieu de rencontre et de partage.

Inauguration d’un chai unique à Sauternes, un outil innovant et « écoresponsable » qui permet, en plus d’améliorer la qualité de nos vins, de travailler en respectant la nature et notre environnement, source même de notre métier. Si c’est un outil technique, c’est aussi un lieu d’accueil avec une salle de réception et une boutique.

Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche
Depuis 1611 - Chateau d'Arche

Continuer
La lecture